Cyclisme international Interviews

Mathieu van der Poel; “J’étais bon le jour où je devais l’être donc je suis satisfait”

Dans l’échappée gagnante sur le denier championnat du monde de cyclisme, Mathieu van der Poel a lâché prise à 12 km de l’arrivée, victime d’une défaillance. Au journal néerlandais NOS, il est revenu sur cette journée avant de prendre le départ de la 1ère étape du Tour de Münster.

Lorsque le journaliste lui demande si c’était un fringale ce jour là, il répond

Mathieu van der Poel; “Oui, peut-être. J’ai mangé trop peu et pas suffisamment bu durant les tours précédents. Si vous combinez ça avec le froid, vous ne le sentez pas venir. Normalement, vous pouvez le sentir. Maintenant, cinq minutes plus tôt, je me sentais encore très bien, et tout d’un coup c’était fini.”

J’étais bon le jour où je devais l’être

“Ce championnat du monde, c’est maintenant chose faite. J’étais bon le jour où je devais l’être , donc je suis satisfait . Et aussi sur la façon dont j’ai roulé. J’ai entendu dire que j’aurais fait des erreurs tactiques. Je ne le pense pas . J’étais dans le groupe qui allait courir pour le titre. Si je n’avais pas eu cette défaillance, personne n’en parlerait maintenant.”

Photo SEAN ROWE