Cyclisme international

Mathieu van der Poel : ” Me remettre au vélo sur route et trouver un bon feeling”

Le champion du monde de cyclo-cross, vainqueur de 3 manches de coupe du monde de VTT, de l’Amstel Gold race entre autre, Mathieu van der Poel (Corendon Circus) va reprendre la route en s’alignant sur l’Artic Race of Norway ce jeudi 15 jusqu’au 18 aout 2019. 

Mathieu van der Poel; “Il s’agit d’une course pour se remettre sur le vélo sur route et retrouver un bon feeling. La forme est assez bonne sinon vous ne gagnez pas une Coupe du Monde de VTT mais c’est différent. Les étapes sont beaucoup plus longues. Je n’ai pas fait de longs trajets ces dernières semaines, alors ce sera la chose la plus difficile

C’est une assez grande adaptation, donc ça va être un choc pour le corps. Ça va être étrange d’être de retour sur un vélo de route, mais normalement ça ne me prend qu’un ou deux jours pour retrouver le bon feeling.”

Passer du VTT au cyclisme sur route

“Il n’y a pas vraiment de changement mental, c’est juste que physiquement, je n’ai pas l’habitude d’être sur un vélo pendant si longtemps. Je me suis très bien préparé pour le VTT ces derniers mois, en faisant des intervalles et pas vraiment sur l’endurance. Cela fait plus d’un mois que je n’ai pas fait une longue randonnée d’entraînement au niveau de l’endurance, alors ce sera le problème. C’est la raison pour laquelle je voulais recommencer ici, pour me remettre à courir sur le velo de route et retrouver l’endurance.”

Objectif sur l’Artois Race? 

“Je ne vise pas vraiment le général. Je pense que c’est un peu trop dur pour moi  mais peut-être que je peux essayer de remporter une nouvelle étape…Nous avons vu l’année dernière que la montagne était déjà trop difficile, et d’après ce que j’ai vu, c’est encore plus difficile cette année, donc ce n’est pas vraiment un objectif pour moi. Nous avons d’autres gars dans l’équipe qui sont forts en montée. J’aimerais essayer de gagner une étape et ensuite l aider mes coéquipiers pour une bonne place au général.”

Le championnat du monde sur route, principal objectif

“C’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai choisi de participer aux Championnats du monde, parce que je pense avoir de bonnes chances. Les parcours des Championnats du Monde sont parfois trop difficiles pour moi, sinon, c’est un sprint. Donc je pense que le Yorkshire est un bon circuit pour moi.”