Cyclisme international

Remco Evenepoel: “J’avais perdu mon cardio”

Il était attendu, il n’a pas manqué ce rendez-vous, le Belge Remco Evenepoel est devenu champion du monde sur route, 2 jours après son couronnement sur le contre la montre. Pourtant les choses ont bien failli mal tourner. Victime d’une chute, il avait perdu plus de 2 minutes sur le peloton. Revenu, et avec l’aide des ses coéquipiers, le jeune Belge est reparti en tête pour allez rafler son 2 ème maillot arc-en-ciel.

 

 

Si vous paniquez, alors les choses s’empirent

Je suis très heureux. Les gars ont bien travaillé. En fait, je suis tombé dans un mauvais moment avant la montée et le mécanicien ne m’a pas vu chuter. J’ai dû changer de roue et cela a pris beaucoup de temps. Mon mécanicien ne m’avait pas vu et j’ai pris la roue d’un coéquipier qui avait chuté aussi. J’ai attendu une vingtaine de secondes et j’avais presque deux minutes de retard sur les premiers. Je sentais que mes jambes étaient vraiment bonnes, je pouvais revenir à l’aise, c’est mieux aussi, si vous paniquez, alors les choses s’empirent”

Perdu mon cardio

“J’avais perdu mon cardio (cardiofréquencemètre) dans la chute. Et je pensais qu’il était important de l’avoir avec moi, de voir les données de puissances en montée. Ce n’est pas que cela n’aurait pas été possible sans ça, mais ça aurait été plus de l’avoir ensuite. ”

Je savais que je pouvais le déposer

“Quand j’étais de retour dans le groupe de tête et qu’il n’y avait que deux gars à l’avant et deux autres gars intercalés… Il y avait un autre coéquipier pour moi, Ilan Van Wilder Il a fait du bon boulot dans la montée, il a juste pris son rythme et il a rattrapé les gars. Un Américain a attaqué et je suis passé derrière lui. Je me suis retrouvé seul avec deux autres gars derrière. J’ai eu une descente incroyable où j’ai failli laisser tomber les deux gars, mais l’Allemand est revenu

Dans le final, j’étais toujours sur la route avec Mayrhofer, mais je savais que je pouvais le déposer en montée, puis je pourrais y aller à mon rythme jusqu’à l’arrivée.”

Mon rêve principal est de gagner l’un des 3 grands Tours

“L’année prochaine, je serai pro, alors je dois encore apprendre beaucoup. Je ne fais  du vélo que depuis un an et demi. Je dois encore apprendre beaucoup. Nous verrons ce que l’avenir nous réserve. Quick-Step sera un bon passage pour moi. J’espère que je peux grandir tranquillement avec l’équipe. J’ai confiance en eux et ils l’ont aussi en moi, donc ce sera un bel avenir, je suppose.

Mon rêve principal est de faire les trois grands tours. Mais je sais que c’est un long chemin. Je suis encore jeune et j’ai encore beaucoup à parcourir. Nous allons travailler dur et j’espère pouvoir gagner l’un des trois grands Tours”

Photo par SEAN ROWE

 

Classement

1 Remco Evenepoel (Belgium) 3:03:49
2 Marius Mayrhofer (Germany) 0:01:25
3 Alessandro Fancellu (Italy) 0:01:38
4 Alexandre Balmer (Switzerland)
5 Frederik Wandahl (Denmark) 0:03:20
6 Gabriele Benedetti (Italy)
7 Alois Charrin (France)
8 Kevin Vermaerke (United States Of America)
9 Antonio Tiberi (Italy)
10 Sean Quinn (United States Of America) 0:03:25
11 Andrea Piccolo (Italy) 0:04:37
12 Karel Vacek (Czech Republic)
13 Biniam Girmay Hailu (Eritrea) 0:06:41
14 Jakob Gessner (Germany)
15 Ludvig Fischer Aasheim (Norway)
16 Guilherme Mota (Portugal)
17 Ben Tulett (Great Britain) 0:07:20
18 Aksel Bechskot-Hansen (Denmark)
19 Jonathan Bogli (Switzerland)
20 Mason Hollyman (Great Britain)
21 Marco Frigo (Italy) 0:07:54
22 Gleb Brussenskiy (Kazakhstan) 0:09:34
23 Yevgeniy Fedorov (Kazakhstan) 0:10:47
24 Robin Juel Skivild (Denmark)
25 Ben Healy (Ireland)
26 Lewis Askey (Great Britain)
27 Michel Hessmann (Germany) 0:10:55
28 Marek Gajdula (Slovakia) 0:11:07
29 Daniil Pronskiy (Kazakhstan) 0:11:19
30 Vinicius Rangel Costa (Brazil)
31 Kim Alexander Heiduk (Germany) 0:12:14
32 Adne Holter (Norway) 0:12:22
33 Oleksandr Shchypak (Ukraine)
34 Casper Van Uden (Netherlands)
35 Lev Gonov (Russian Federation) 0:13:21
36 Jon Barrenetxea Golzarri (Spain) 0:13:37
37 Samuel Watson (Great Britain) 0:15:02
38 Felix Engelhardt (Germany)
39 Hugo Page (France) 0:15:18
40 Jean Eric Habimana (Rwanda) 0:15:25
41 Valentin Retailleau (France) 0:15:31
42 Vojtech Repa (Czech Republic)
43 Andrew Vollmer (United States Of America)
44 Enzo Leijnse (Netherlands)
45 Artjom Mirzojev (Estonia) 0:15:47
46 Thomas Schellenberg (Canada) 0:16:22
47 Marek Bugar (Slovakia)
48 Pelayo Sanchez Mayo (Spain) 0:17:18
49 Alfred George (Great Britain) 0:17:28
50 Lucas Plapp (Australia)
51 Kei Onodera (Japan)
52 Nurbergen Nurlykhassym (Kazakhstan) 0:17:29
53 Mesut Cepa (Albania) 0:17:40
54 Daniil Turuk (Belarus) 0:17:55
55 Aaron Van Der Beken (Belgium) 0:17:58
56 Henri Vandenabeele (Belgium)
57 Jakob Reiter (Austria) 0:18:15
58 Breandan Flannagan (Ireland) 0:18:45
59 Anton Vtiurin (Russian Federation) 0:18:54
60 Gilles Kirsch (Luxembourg)
61 Bas Van Belle (Netherlands)
62 Josh Lane (New Zealand)
63 Alekss Krasts (Latvia) 0:18:57
64 Simon Imboden (Switzerland)
65 Vladimir Miksanik (Czech Republic) 0:19:00
66 Maksim Bilyi (Ukraine)
67 Ruben Eggenberg (Switzerland)
68 Tomas Aguirre Garza (Mexico)
69 Jakub Boucek (Czech Republic)
70 Afonso Silva (Portugal)
71 Ben Katerberg (Canada) 0:20:34
72 Theo Gilbertson (New Zealand)
73 Petr Kelemen (Czech Republic) 0:21:01
74 Carlos Rodriguez Cano (Spain) 0:22:34
75 Dzianis Mazur (Belarus) 0:22:43
76 Axel Van Der Tuuk (Netherlands) 0:23:13
77 Wessel Krul (Netherlands) 0:23:44
78 Emil Lindgren (Sweden)
79 Henri Treimuth (Estonia)
80 Archie Ryan (Ireland) 0:24:27
81 Fredrik Gjesteland Finnesand (Norway) 0:24:29
82 Dominik Gorak (Poland)
83 Damian Bieniek (Poland) 0:25:10
84 Noppachai Klahan (Thailand) 0:27:56