Cyclisme international

Quand le Royaume-Uni se donne les moyens pour l’essor de leur cyclisme

Ils sont 3 Britanniques à avoir remporté les 3 grands tours cette saison 2018 (Froome, Thomas et Yates) et en comptant la victoire de Wiggins en 2012, ils ont remporté 9 grands tours sur les 20 derniers, de quoi faire rêver certaines fédérations.

Avant cet exploit, il faut remonter à 2008 pour voir une nation remporter les 3 grands Tours avec les Espagnols Contador (Giro et Vuelta) et Sastre (Tour de France)

Mais qui aurait misé sur les Britanniques il y a seulement 10 ans? Personne et certains spécialistes pensaient même que ce n’était qu’un simple effet de mode cet  amour du cyclisme en UK.

Oui mais voilà, ils dominent dorénavant la planète cyclisme que cela nous plaise ou non. Certains les jalousent, d’autres les respectent. Nous avons voulu comprendre comment est ce que le cyclisme Britannique a fait pour devenir ce qu’il est maintenant? 

Pour former les champions, c’est tout d’abord une nation qui a travaillé à l’unisson ( acteurs économiques, sportifs et fédérations). Alors que certaines comptent essentiellement sur les bénévoles, les Britanniques sont parvenus à mobiliser les partenaires privés  pour aider les clubs et les jeunes coureurs. Il n’est pas rare de suivre une course amateur à la télévision Britannique par exemple…

Le soutien de la loterie nationale et de HSBC à la fédération

 Contrairement à d’autres pays, la loterie nationale a aidé, non pas un team pro, mais la fédération Britannique toute entière à grands coups de millions pour détecter les jeunes talents puis pour les former. Qu’importe le team plus tard, elle a financé toute la jeunesse  du cyclisme Britannique avec l’aide de la Banque HSBC comme l’a déclaré la directrice exécutive (CEO) de la Fédération Britannique , Julie Harrington,   (British Cycling)

Julie Harrington: “Nous sommes extrêmement chanceux dans ce pays d’avoir l’aide de nos partenaires financiers UK Sport, National Lottery, Sport England et HSBC UK, nous avons pu soutenir le développement de certains des meilleurs coureurs du monde grâce à notre parcours de performance.”

Le vélo, plus qu’un sport, un art de vivre au Royaume Uni

Ensuite et  toujours selon Julie Harrington, les Britanniques sont devenus de plus en plus soucieux de leurs santés dans un pays où les frais hospitaliers sont généralement très coûteux. La population s’est alors penchée sur les bienfaits du sport et notamment ceux du cyclisme. 

Julie Harrington: “De plus, nous savons que leurs succès (aux vainqueurs des grands tours) a incité les gens du pays à faire du vélo comme faire de la compétition, se maintenir en forme ou simplement pour le fun. Alors que la Grande-Bretagne continue de lutter contre l’obésité, l’inactivité et les coûts sociaux associés à ces problèmes, nous pensons que le cyclisme a un rôle énorme à jouer pour créer une Grande-Bretagne plus saine et heureuse. ”

 

Engouement pour le sport et pour la santé confirmé par la Ministre des Sports Tracey Crouch

Tracey Couch; “La brillante victoire de Simon Yates sur la Vuelta est le dernier succès d’une année phénoménale pour British Cycling (Fédération Britannique), après Froome qui a remporté le Giro d’Italia et Thomas le Tour De France. Il témoigne du programme de développement des talents de British Cycling. Soutenu par le biais de la loterie nationale, beaucoup de nos coureurs sont devenus les meilleurs cyclistes au monde, ce qui contribue à encourager beaucoup de gens à faire  du cyclisme et à être actifs. ”

Alors qu’en France, on coupe de façon drastique dans le budget du ministère des sports, ailleurs ils l’augmentent pour lutter conne l’obésité et l’inactivité des jeunes dans les villes, allez comprendre!

Les Fondations Britanniques

 les Fondations privées pour soutenir les jeunes sont assez nombreuses chez nos voisins d’outre-manche. Elles permettent à ceux qui n’ont pas été choisi par le programme de British Cycling Elite de bénéficier de subventions annuelles pour leurs permettre aussi d’aller en Europe apprendre le “job” dans les différents clubs amateurs comme Côte d’Armor Marie Morin Véranda Rideau ou l’AC Bisontine en France

Au lien de financer des événements, les fondations financent directement les jeunes coureurs à l’exemple de  ” THE DAVE RAYNER FUND” comme nous l’a expliqué Joscelin Ryan .

Les championnats du monde sur route au Yorkshire en 2019

Joscelyn Ryan:  » Il y a énormément de raisons, mais on peut dire que la popularité de nos meilleurs coureurs qui peuvent maintenant gagner les plus grandes courses au monde a été aussi une belle vitrine. De plus, le Tour de France est venu 2 fois chez nous, on organise aussi le Tour du Yorkshire et nous avons les championnats du Monde dans le Yorkshire en 2019. Ce championnat sera l’un des plus incroyables j’en suis sûre.

Il faut aussi ajouter à cela quelques grandes campagnes pour amener les gens à faire du vélo pour l’exercice et la santé. Aussi pour faciliter le transport dans les villes très engorgées par les voitures. C’est devenu réellement un art de vire au Royaume Uni, plus qu’un simple sport.”

Mécénat privé? 

“Oui. De nombreuses personnes nous donnent des fonds plus ou moins importants. Des entreprises aussi comme Prendas Ciclismo et Rocket Espresso nous aident. Mais nous vendons aussi des tee-shirts, des casquettes et des maillots en ligne sur notre site. Il est vraiment populaire dorénavant. ”

Les jeunes justement, ce sont eux que la fédération, les élus et les champions veulent surtout captiver, ceux qui seront les champions de demain et les ambassadeurs d’une nation! 

Geraint Thomas (dernier vainqueur du Tour de France): “Si le fait de regarder Simon, Froomey et moi-même peut inspirer un enfant à faire du vélo, que ce soit en course ou jouer avec ses amis, alors c’est un héritage dont on peut être incroyablement fier”

Il n’est pas rare, au Royaume Uni, de voir les grands champions rendre visite à plusieurs clubs amateurs régulièrement durant la saison et de rouler aussi avec eux. Les champions se servent de leurs notoriétés pour motiver les jeunes à perséverer. 

Un dernier chiffre:  ITV, chaîne qui diffuse ne nombreuses courses de cyclisme (amateur et pros), a vu son audience augmenté considérablement cette année lors du Tour de France, en passant de 7,8 à 9,5 millions de téléspectateurs soit une hausse de 1,7 millions alors qu’en France l’audience de France Télévision, elle, chutait.