Cyclisme international

Wout van Aert: “Je suis rarement allé si loin”

A 23 ans, le triple champion du monde de cyclo cross, Wout van Aert, disputait sa première Strade Bianche. Déçu par sa place sur le Omloop Het Nieuwsblad, il avait à coeur de briller sur la classique italienne et Il ne nous a pas déçu. Une belle échappée avec Romain Bardet avant d’être rejoint par le vainqueur Tiesj Benoot, Wout van Aert a fini la course en s’écroulant au sol, épuisé, tétanisé par les crampes. 

Wout van Aert: “Je suis rarement allé aussi loin. Je me sentais vraiment très bien, mais à la fin j’ai fini vidé. Maintenant, j’ai montré l’audace que je n’avais pas eu  dans l’Omloop

Après le Het Nieuwsblad  je suis resté déçu, car après la course  j’ai réalisé que j’aurai pu provoqué la chance si j’avais montré plus de courage. Cela a joué un rôle aujourd’hui. Je n’avais rien à perdre. Si j’avais été repris, je me serais montré en fin de compte et quand même amusé

Je ne me rends pas vraiment compte que de ce que j’ai réussi, mais à la fin j’étais cassé, rincé. Bardet et moi étions déjà devant à 50 kilomètres de l’arrivée.. Mais quand Tiesj nous a rejoint puis laissé derrière, j’étais complètement vidé. j’ai tout donné pour monter sur le podium, je suis rarement allé si loin. ”