Cyclisme international Interviews

Tiesj Benoot: “Je savais que cette course était pour moi.”

A 23 ans, le Belge Tiesj Benoot a décroché sa première victoire chez les professionnels et par n’importe laquelle. Il remporte la Strade Bianche avec panache, en solitaire devant deux grands champions, Romain Bardet et Wout van Aert, qui se sont livrés à une superbe bataille 

Tiesj Benoot: “J’étais déjà fais huitième ici par  deux fois, alors je savais que cette course était moi. Nous sommes arrivés sur le secteur de  Santa Maria à 54 kilomètres  Il y avait déjà un groupe d’environ 10 coureurs avec beaucoup d’hommes forts. J’ai fait la jonction mais je n’avais pas d’équipiers alors que Sagan avait les siens. J’ai parlé à mon DS et il m’a dit d’y aller seul.

Je suis parti avec Serry pour rejoindre Van Aert et  Bardet tout d’abord et sur  le secteur Pinzuto, je suis parti seul. C’était fantastique. Je ne pensais pas que tout irait si bien mais j’ai passé une bonne journée.

En Belgique, il y avait une certaine pression pour s’offrir la première victoire. Je l’ai toujours dit que jamais je ne pourrais le faire d’entrée et que je ne gagnerai pas beaucoup de courses. Mais si un jour je devais gagnais cela pourrait être sur une grande. J’ai fait deux fois 8ème ici, donc je savais que cette course était pour moi, ça a bien marché aujourd’hui”