Cyclisme Cyclisme français Cyclisme international

Padraic Quinn: “Avec le Team KGF, Dan Bigham révolutionne la piste Britannique”

Les Britanniques ont obtenu la médaille d’or en poursuite par équipes aux championnats du Monde sur piste à Apeldoorn aux Pays Bas. Une équipe composée de 2 jeunes phénomènes de l’école anglaise comme Ethan Hayter et Charlie Tanfield , d’un expérimenté comme Ed Clancy et d’un sprinter tel Kian Emadi.

Mais au delà de la performance, c’est surtout un pari gagnant et complètement dingue imaginé par un pistard de 26 ans nommé Dan Bigham. Oui, une belle histoire à l’origine de cette médaille, loin des obligations imposées par les fédérations. C’est  celle de Dan, 26 ans, triple champion du Royaume Uni sur piste et ex-ingénieur au sein de l’écurie Mercedes Fomule 1 pour Lewis Hamilton. Belles références…

     

Il a simplement crée un team privé: le Team KGF. Dans cette aventure, il s’est donc dégagé de toute obligation imposée par la fédération et s’est lancé dans une série de tests avant d’obtenir un résultat proche de la perfection avec une simple carte de crédit et peu d’argent en guise de partenaire financier. Il fallait oser…

Comment un duo de jeunes pistards avec comme seuls sponsors leurs propres cartes de crédits peuvent dépasser les espérances d’une fédération dotée  de 20 millions de livres sterling? 

Car c’est exactement l’origine de l’histoire. Une bande de jeunes passionnés de piste vivant dans le même appartement à Derby avec Dan Bigham, Charlie Tanfield, Harry Tanfield, Jacob Tipper et Jonathan Wale. Ils créent alors l’équipe avec à peine 6000 euros de budget dans un premier temps pour rejoindre la coupe du monde en Pologne.

Puis, ils vont taper à toutes les portes pour avoir plus de moyens. Les grandes marques les snobent mais qu’à cela ne tienne. Dan Bigham est ingénieur en aérodynamique et travaille dans le monde de la formule 1 au sein de l’écurie Mercedes. Il fait alors appel à son réseau pour les essais en tunnel pour les tests vélo et combinaison

Et pour cette combinaison justement, il fait appel à Padraic Quinn le patron de la marque textile “VELOTEC“. Ensemble, ils vont concevoir la tenue parfaite même jusqu’au couvre chaussure. Rien ne sera laissé au hasard.  Nous avons parlé à Padraic Quinn pour qu’il nous explique l’incroyable histoire du Team KGF, cette équipe championne du Royaume Uni et qui fourni des champions du monde dorénavant.

 Dan Bigham, l’ingénieur en Formule 1 pour Mercedes et triple champion national sur piste

Une sacré leçon envoyée à toutes les fédérations ce team et ces programmes conçus par Dan Bigham

Padraic Quinn: “Oui, c’est incroyable ce qu’ils ont fait. Un jour Dan Bigham qui avait frappé à plusieurs portes pour obtenir un budget pour son team fait appel à moi. Il me raconte son projet de monter le Team KGF avec Charlie Tanfield. J’ai trouvé ça vraiment dingue de ne pas passer par la fédération et de partir à l’aventure avec des fonds privés. Mais Dan est un passionné et surtout il sait de quoi il parle. C’est un ingénieur pour la Formule 1, pas le genre de monde qui travaille au hasard. Alors j’ai accepté et on s’est lancé dans la conception des tenues. Un travail de titan, Dan me disait ce qui n’allait pas et on recommençait jusqu’au travail parfait pour les pistards, et même les essayer dans les tunnels aéro (souffleries) pour les formules 1, on est passé par tant de choses pour leur seconde peau.

Il n’y a pas que les tenues?

Non, il y a aussi les vélos CERVELO bien sûr et les roues surtout. Même pour ça, ils ont tout testé énormément et ils sont tombés sur un fabricant local qui réalise de vrais bijoux de technologies. La marque se nomme “Walker Brothers” et ils font des trucs incroyables avec les roues en carbone. Il travaille pour le triathlon et le cyclisme en général. Dan est ingénieur en aérodynamique et il travaillait pour les plus grands pilotes du monde en F1. Il sait exactement de quoi il parle et ce qu’il veut en matière de carbone. Il a même créé un programme qui est maintenant utilisé par de nombreux champions sur piste. Allez juste voir son site et vous comprendrez. Il fait évoluer la piste anglaise et mondiale, en plus il court toujours, il est triple champion du Royaume Uni.

 

La fédération anglaise s’est alors intéressé à vos travaux?

Oui, contrairement à la fédération Française, au Royaume Uni ils testent tout à chaque moment de l’année et remettent toujours tout en question. Quand ils ont vu ce que faisait le team KGF au niveau des performances, ils n’ont pas cherché à nous détruire mais plutôt à comprendre comment on y parvenait. Et du coup, ils ont adopté quelques unes de nos méthodes. Avec le Team KGF, Dan Bigham révolutionne la piste Anglaise.

Rappelez vous de Graham O’Bree

C’est ça la culture anglo-saxonne, rien n’est imposé par l’establishment. Chaque coureur va aller chiner un peu partout pour voir ce qu’il se fait de mieux, il n’attend pas que la fédé lui file un coach ou du matos, non il va plutôt aller chercher à droite à gauche ce qui se fait de mieux. Et la fédération n’en est que plus satisfaite car ils ramènent des médailles d’or.  Rappelez vous de Graham O’Bree et son vélo étrange pour tous à l’époque. Depuis, tous s’inspirent de ses recherches…

Tu vis en France à Hyères, tu es le commentateur du cyclisme pour la télévision Irlandaise et tu conçois des équipements qui sont très demandés à l’étranger. Pourquoi n’avoir jamais travaillé avec les Français?

J’adore la France et oui je travaille avec des amis comme Eric Berthou et son team Tro Bro Raleigh. Je leur ai fait leur tenue. J’ai eu aussi Virginie Cueff à un moment. Je marche au coup de coeur surtout comme avec Bruno Redondo par exemple mais c’est tout. Avec les Anglais, ça marche parfaitement car la culture est un peu dingue. Ils osent comme le disait le créateur du Tour de France Henri Desgrange. Ce mec a tout osé et ça a payé. Maintenant, avec la France c’est plus compliqué car tout est imposé dorénavant, de la marque de vélo à l’équipementier et ceci pour des lustres et tant pis si cela ne marche pas. Donc cela ne sert à rien de leur montrer notre savoir faire, ils ont déjà le leurs.

De toute façon, on vend beaucoup dans le monde. Du Royaume Uni bien sûr jusqu’en Colombie en passant par les USA. Nos tenues sont des modèles conçues par nos soins et avec l’aide de Dan. Il n’en existe pas d’autres, on garde notre conception et on l’a labellisé. On marche bien. La France, j’y vis car j’aime la culture, le pays mais pour le business et les nouvelles technologies, c’est une autre affaire.

Liens TEAM KGF

           DANIEL BIGHAM

          Textile  VELOTEC

           Roues Walker Brothers