Cyclisme international Divers Interviews

Vincenzo Nibali: “Une bonne opportunité pour remporter le tour 2018”

Le vainqueur du Tour de France 2014, Vincenzo Nibali (Barhein Merida), a le tour de France comme objectif . C’est ce que le requin de Messine a confié au site cyclingnews ce matin. Le sicilien a déjà 4 grands tours à son palmarès avec 1 tour de France, 2 Giro et 1 vuelta et il ne compte pas s’arrêter là…

 

 

Vincenzo Nibali: “J’ai une bonne équipe pour cette nouvelle saison et nous nous entraînons ensemble maintenant, j’ai l’impression d’avoir plus de soutien avec celle ci maintenant et avec, de plus, nos nouveaux coureurs. C’est une bonne opportunité de gagner le Tour et c’est pourquoi je vais y aller et je vais le faire de mon mieux.”

Le profil du Tour de France 2018, dont la première semaine difficile avec des secteurs pavés, des finitions de puncheurs puis de la haute montagne par la suite, ressemble à celui remporté par Nibali en 2014.

“Je pense que c’est un parcours similaire à part l’étape de 65 kilomètres avec ses trois ascensions. C’est une étape très différente. A part celle là donc, je pense que c’est assez semblable. Je dois encore voir le road book de plus près mais au premier coup d’œil, je l’aime bien. Cela ressemble à un parcours d’alpiniste mais je dois quand même aller jeter un coup d’œil sur l’étape de Roubaix et la découvrir pas à pas. Je vais aller y faire une reconnaissance  dans les prochains mois. ”

Son manager, Brent Coppeland, a confirmé que la Vuelta fera partie du programme de Nibali mais aussi les classiques Ardennaises en avril tout comme Milan San Remo.

 

Froome et les SKY

Nibali espère ajouter un cinquième  Grand Tour à son palmarès en juillet prochain, mais il pourrait y parvenir avant même d’avoir atteint la France. Il a été annoncé plus tôt cette semaine que Froome faisait l’objet d’une enquête après qu’un échantillon d’urine qu’il avait donné pendant la Vuelta avait plus de deux fois le niveau autorisé de salbutamol. Si l’UCI choisissait de suspendre Froome, la Vuelta 2017l irait à Nibali.

V.N: “Je pense que Sky est l’une des meilleures équipes du monde et que c’est une équipe qui applique toujours les règles à 100% .Je trouve difficile à comprendre que Chris ait dépassé une telle limite de celle qui est permise et c’est difficile d’accepter cela ”

“C’était une course spectaculaire pour tout le monde, pour les fans, le public et tous les gars qui ont roulé. Ce qui s’est passé à un jeter un trouble mais cela ne change rien au spectacle qui a été donné sur la Vuelta.”

 

Et si il remporte la Vuelta sur tapis vert?

V.N: “Cela ne m’est jamais arrivé auparavant et je ne sais pas quelles seront mes émotions. Tout ce que je sais, c’est que j’ai tout donné pour être au top. J’étais sur le podium, debout sur cette deuxième marche, et si la victoire m’est donnée à moi, ces émotions ne seront jamais les mêmes.

“Je ne suis pas intéressé à obtenir cette victoire comme ça ou à le demander. Ce n’est pas du tout dans mon intérêt, je crois aux règles et règlements, et je crois que les autorités feront ce qu’elles ont à faire même si il s’en sort, mais ces émotions ne seront jamais ressenties. ”

 

 

Sur les courses après le départ de son ami parti trop tôt: Michele Scarponi

“C’est une question difficile à répondre parce que j’étais si proche de Michele, nous avions une si forte amitié. Etre dans des équipes différentes m’a peut-être un peu aidé. Si nous avions fait partie de la même équipe, cela aurait pu être plus difficile car ce n’était pas une situation facile. Je ressens toujours la perte de Michele. On avait l’habitude de s’envoyer des messages tous les deux ou trois jours, même quand nous étions séparés par nos équipes différentes. Il laisse un grand vide après avoir laissé de si belles choses pour le cyclisme. ”

 

En intégralité sur CYCLINGNEWS