Cyclisme Cyclisme français Cyclo cross Interviews

Yoann Corbihan; ” Le niveau au Bretagne sera très élevé, le plus élevé depuis des années! “

Yoann Corbihan Photo Anne Sophie Salaun

 

 

Le Morbihannais Yoann Corbihan (Hennebont cyclisme) fait parti du lot des meilleurs Bretons du cyclo-cross. Déjà de nombreux podiums cette saison, il attend avec impatience d’accrocher la grande course avant la fin de l’hiver. Hier à Plouay, il prend une belle 2ème place derrière l’un des hommes forts du moment en la personne du champion Ivan Gicquiau. On a pris le pouls de celui d’Hennebont avant le championnat de Bretagne qui aura lieu le 4 décembre prochain à  Chateauledren dans les Côtes d’Armor. Le “Corbinator” comme l’appelle ses supporters a des ambitions… 

 

Le podium de Plouay ce week end avec Ivan Gicquiau et Kylian Etienne photo Yann Deniel

 

Yoann Corbihan, 2ème à Plouay, beaucoup de podiums cette saison. La victoire bientôt ? 

Yoann Corbihan;” (Rires). Je ne sais pas. Cette saison, le niveau est très élevé. Je me sentais bien durant le début notamment sur les coupes du Monde de cyclo-cross à Las Vegas  et Iowa. Mais à mon retour, je suis tombé malade et cela m ‘a pas mal handicapé sur les dernière courses, je manquais de finition. Hier à Plouay, j’ai mis la gomme dès le début. J’ai vu qu’Ivan Gicquiau et Kylian Etienne étaient avec moi. Du coup, j’ai roulé comme si j’étais tout seul. Je ne pensais pas à ce qui se passait autour de moi. Dans le final, Ivan avait vraiment plus de pêche que moi et je ne pouvais aller le chercher. Je termine 2ème mais je suis confiant, la forme est revenue et il y a encore d’autres courses à venir.”

.

Le Bretagne la semaine prochaine par exemple? 

Yoann Corbihan; ” Il va y avoir du très haut niveau sur ce Bretagne. Ca fait longtemps que l’on n’a pas vu ça par ici. Ca va être dur de gagner face à des gars comme Matthieu Boulo ou Ivan Gicquiau qui sont les hommes forts du moments. Mais comme je le dis souvent, on prend le départ d’une course pour gagner et donner le meilleur de soi même. Mais là, il y a du niveau, ça fait du bien au cyclo-cross Breton mais en même temps, ça limite les ambitions (rires)! “.

 

Photo Val Flého Photographies

 

Que pensez vous du circuit justement? 

Yoan Corbihan;” Ca va être rapide et roulant. Ils ont annoncé une belle météo ce qui va rendre le terrain sec donc plus roulant. Faudra être dans les premiers dès le début. Bien sûr il y aura une partie technique, je pense aux virages qu’il faudra bien négocier. Mais ça va rouler vite et fort et peut être une arrivée au sprint ? Avec ce temps sec qui rendent les circuits roulants, on a assisté à pas mal de sprints depuis le début de la saison déjà. ”

 

Le Breton revient en forme Photo Chloe Menoury

 

.

Des objectifs? 

Yoann Corbihan; ” Comme je vous l’ai dit, le niveau est très élevé et il faudra se battre dur pour monter sur le podium mais il faut y aller avec l’espoir. Je viserais un podium, ça me ferait plaisir d’être sur le top 3. ”

 

.

On sent une nouveau regain d’intérêt pour le cyclo-cross en France, pourquoi selon vous ? 

Yoann Corbihan; ” Regain je ne sais pas mais un niveau nettement plus élevé oui c’est certain. Regardez en Bretagne par exemple! Sinon, il y a des formations qui s’engagent vraiment pour la discipline. Il suffit de voir le gros travail de Steve Chainel avec le team Cross Team By G4. C’est un bel exemple pour notre discipline. Ils passeront en statut pro au 1 er janvier prochain qui plus est. C’est assez dur d’être un crossman dans une équipe pro classique, tu es souvent tout seul. Là, Steve a fait un super travail qui donne un nouveau souffle à notre sport. Ensuite, rien qu’en Bretagne, quand tu vois ce qu’a réussi à faire le VCP Loudéac en créant une véritable structure en cross avec Clément Bommé, Ivan Gicquiau entre autre, Antoine Besnoit et Nicolas Guillemin chez les juniors, c’est génial pour notre Bretagne. J’ai aussi l’exemple de Matthieu Boulo avec le team Pays de Dinan qui est vraiment soutenu par son club pour qu’il puisse s’entraîner en toute sérénité avec des moyens adaptés. Tout vient de la base, on s’est bougé je pense. C’est pour tout cela que le niveau s’est élevé cette saison et cela donne foi en l’avenir, j’aime ça. ”

 

le clin d’oeil des supporters de Yoann Corbihan (réalisé par Benji Escamovic) pour le Bretagne;.. Sympa !