Cyclisme Cyclisme français Cyclisme international Interviews

Philip Lavery a encore des choses à prouver avec le Team Dynamo Cover Pro Cycling

Philip Lavery revient chez les pros (photo Toby Watson)
Philip Lavery revient chez les pros (photo Toby Watson)

 

Il était annoncé à l’Amicale Cycliste Bisontine mais l’Irlandais Philip Lavery, 25 ans, vient de signer un contrat d’un an avec le team Dynamo Cover Pro Cycling (Continentale). Un véritable challenge pour le manager Yann Dejan qui croit aux chances du puissant Irlandais. Surtout que ce dernier ne roulait qu’en Irlande ces derniers temps. Il avait remporté plusieurs belles courses avec l’Amicale Cycliste Bisontine dont le Prix du Charolais et le prix des Vallons à Schweighouse. Stagiaire chez Cofidis, il ne fut pas conservé par le manager. Il partit alors chez Baku Cycling Project en 2014 mais la flamme s’était éteinte comme son envie pourtant si cannibale. Mais, un an plus tard,  le revoilà avec une “Dalle” comme jamais et une envie de prouver qu’il a encore des choses à montrer.

 

Phil la famille ROu

Philip Lavery: ” C’est grâce à Pascal Orlandi, le manager de l’AC Bisontine. Je l’ai revu sur le Tour d’Irlande Juniors et nous étions en contact depuis mon départ de chez lui il y a 2 ans. J’ai alors décidé de reprendre à bloc le cyclisme pour aller chez lui et reprendre vite mon niveau. J’ai alors été approché par Dynamo Cover Pro Cycling dont je connaissais la philosophie et la conception du cyclisme. Je savais qu’ils attendraient cette saison prochaine pour me juger avant de me prendre. Puis Yann Dejan a décidé de me prendre de suite en fin de compte et de tenter le coup au vu de mes capacités. J’en ai parlé à Pascal Orlandi qui m’a soutenu pour ce nouveau cap.  Je dois beaucoup à Pascal.”

.

Un sacré pari tout de même ?

Philip Lavery: “Oui, c’est clair, c’est un grand défi, certains n’ont pas la foi en moi après ces mois d’absence et je sais que ce sera dur au début et que ca ne sera pas facile. Mais Yann Dejan va faire un bon travail sur moi. Mais ce défi n’est pas un problème, si vous me dites que je ne peux pas faire quelque chose, il vaut mieux être sûr de vous parce que je vais passer chaque partie de mon corps, de mon cerveau et sur chaque course à vous prouver le contraire. Et c’est un défi qui motive réellement je peux vous le confirmer. “

 

Vos objectifs ?

P.L : “Apprendre encore et encore auprès de Benoit Salmon, Sébastien Duclos, Yann Dejan et Joel Pelier que j’admire. Et ensuite donner de mon expérience auprès des jeunes coureurs, même si je suis encore jeune, je n’ai que 25 ans. J’ai la motivation d’un néo pro de 18 ans et de la fraîcheur dans mes jambes. Je crois que je peux atteindre mes objectifs  rapidement et à long terme avec cette équipe, nous pouvons faire beaucoup de belles choses. “

.

Avec Sean Downey qu'il retrouve au sein du team Dynamo Cover Pro Cycling (Photo Darren Crawford)
Avec Sean Downey qu’il retrouve au sein du team Dynamo Cover Pro Cycling (Photo Darren Crawford)

 

Le manager Yann Dejan; ” Oui c’est un pari sur Philip. Je suis sûr qu’il a de grosses capacités et je vais le prendre en main. Dans peu de temps, il saura faire ce qu’il sait faire le mieux aux avants postes. Un pari peut être mais une valeur sûre.”