Divers

L’Australie a bien embêté les Pays-Bas

australie_paysbas

Après leur énorme succès contre le champion du monde en titre espagnol, les Néerlandais se posaient logiquement en grands favoris de cette rencontre mais ils ont eu d’énormes difficultés face à de séduisants Australiens avec un Tim Cahill auteur du plus beau but de la compétition (2-3).

Van Gaal maintient son 5-3-2 mais les Pays-Bas n’ont pas le panache de leur premier rendez-vous contre l’Espagne. Malgré tout, les individualités répondent présent à l’image de Robben qui efface Wilkinson et marque un but tout en vitesse (20e). Dans la foulée, l’Australie ne se laisse pas abattre et Tim Cahill s’offre sans aucun doute le but du tournoi avec une reprise de volée splendide qui tape l’intérieur de la barre transversale des buts d’un  Cillessen archi-batttu (21e). Avec un Leckie très intéressant, les Australiens mènent la vie dure à des Bataves empruntés.

En deuxième mi-temps, les Socerroos prennent logiquement l’avantage. Janmaat se rend coupable d’une main en pleine surface sur un centre de Bozanic et offre un penalty à Dedinak qui réussit sa tentative (54e). Les Pays-Bas ont toujours les individualités et Van Persie ramène son équipe à flot d’une jolie frappe dans la lucarne (58e). Finalement, les Oranjes s’imposent sur une petite bévue du portier australien Ryan qui est surpris par une frappe sèche de Depay (68e). Très rageant pour l’Australie qui, une minute plus tôt, Oar a dilapidé le ballon de la victoire en effectuant un centre compliqué pour Lecky au lieu de frapper alors qu’il était seul à l’angle de la surface de réparation (67e).

 Hier, une Russie très décevante a du se contenter du partage des points contre la Corée du Sud qui a même mené au score (1-1).