Cyclisme

Tom Moses (Raleigh) cherchera le titre de champion du Royaume-Uni U23 ce week-end à Glasgow

A l’instar du Championnat de France de cyclisme, celui du Royaume Unis aura lieu ce week-end à Glasgow (Écosse). Il débutera par le contre montre jeudi, dimanche ce sera la course en ligne. Les Sky seront bien sûr présents (sans Wiggins et Thomas). Par contre, le plus grand sprinter actuel Mark Cavendish, Ed Clancy le double médaillé des derniers JO, et les coureurs du Team Raleigh seront là. Il y a un beau réservoir dans ce  team, outre le “Scud”, le Néo-Zélandais Tom Scully et l’Australien Richard Lang qui incarnent les jeunes espoirs de cette équipe, un autre jeune Anglais de 20 ans, Tom Moses,  semble promis à une belle carrière. Conseillé par son Manager Cherie Pridham et ses leaders Eric Berthou et Alex Blain, le jeune Tom Moses a soif d’apprendre.

Tom, vous allez participer aux championnats du Royaume-Uni, comment vous sentez-vous avant cette course?

“Tous mes meilleurs résultats sont venus sur des courses d’un jour. Dernièrement, j’ai participé au “Tour Series”, et j’y ai gagné en vitesse, et cela me servira pour la seconde moitié de la saison mais aussi pour les championnats je pense. Je n’ai pas roulé la semaine dernière, on sort épuisé de ces “Tour Series”, j’ai fait un break pour récupérer, et cette semaine je me suis entraîné pour ces championnats dont je connais bien le circuit.”

Vous avez connu la victoire cette saison sur la John May Memorial, très actif et été décisif sur le Paris Camembert, quelles sont vos principales qualités?

“Mes points forts résident dans les courses d’un jour, j’ai 20 ans, donc j’apprends. Mais j’aime les courses qui finissent par des finals difficiles avec des bosses pour faire la différence comme Paris Camembert. Plus le final est difficile, plus j’aime ça. Quand j’ai la chance de me trouver dans les échappées, j’arrive toujours à trouver mon rythme et si elle va jusqu’au bout, je sais que le sprint est l’une de mes forces. Quand c’est un sprint massif, c’est plus difficile, je suis jeune et j’apprends à me positionner dans ce genre de finish.”

Que pensez-vous de la course ce week-end?

“Je pense que ce sera une course difficile, et je verrais en fonction de la journée, mais j’espère que les bosses et les bordures feront les différences et que la course se divisera dans la seconde moitié. Personnellement, je vise le titre de Champion Espoir (Le championnat  pro et U23 se fait sur la même course). Ça reste un objectif prioritaire pour moi.”

Quel est votre calendrier après ça?

“Après çà, on va aller sur les épreuves du “Premier Calendar” en Angleterre (équivalent coupe de France), et croisons les doigts pour se faire remarquer sur les courses françaises. J’aime vraiment les classiques françaises mais l’un des mes objectifs cette saison est de participer au Tour d’Angleterre pour la 2ème fois. Ce serait fantastique.”

Plus d’infos sur www.britishcycling.org.uk