Hong Kong – Sidney via Lannilis

Quelques uns des participants de la Tro Bro cyclo, sur l’observatoire de l’Aber Wrac’h !

Photos Camille Le Saux Be Celt

Le Tro Bro Vintage: une histoire d’amis, d’amoureux de la petite « Reine » et surtout du pays des Abers, de cette Côte des Légendes situé dans le Pays du Léon, là-bas en Penn Ar Bed. Ils étaient nombreux ce matin à prendre le départ de ce « trip » hors du temps, de cette simple balade à bicyclette. Il y avait Rico de Raleigh France, Virginie, Fred de Lannilis, Fabien, Brieuc, Jean -Marc, Magali et tant d’autres. Même certains étaient venus d’Australie par Hong-Kong comme Peter, Gillian et May, pour rejoindre cette bande de doux dingues un peu décalés venus arpentés les « Ribinous » du Tro Bro Léon.

P’tit Breton au bord de l’Aber Wrac’h défiant l’Océan?

Plusieurs arrêts prévus, dont celui de l’Aber Wrac’h, là-haut sur l’observatoire face au phare l’Île vierge, l’un des plus hauts d’Europe. Tu poses juste ton fessier en haut de cette butte, planté là, tu regardes simplement le monde et l’océan face à toi. Aucun mot ne peuvent décrire ce moment intense, c’est juste une pause dans un voyage au bord des Abers face à l’Atlantique. Bref, une virée tranquille à la fraîche avec le temps de regarder ce que nous offre cette région de Bretagne là bas au bout du monde entre terre et mer !

Puis on reprend la route sans forcer, surtout sans forcer, juste en  savourant ce moment si précieux. On longe l’Aber  Wrac’h et on arrive alors dans un « cul de sac » en nous demandant que diable pourquoi en est-on arrivé là.  Et au bout de cet endroit se situe les viviers de Prat-Ar-Coum. Et oui, on est en Finistère, impossible de ne pas goûter à ce fruit venu de l’océan. On se doit de déguster les huîtres de Prat-Ar-Coum accompagné d’un p’tit blanc bien-sûr. Y en a même qui étaient équipe de saucissons et de Gwin Ruz (vin rouge)  au cas où l’on devrait se poser pour un petit moment. On vous l’a dit, c’est une virée entre potes !

On se parle tout en matant ce sauvage et majestueux paysage sous le soleil de BZH. L’un des nôtres se nomme Peter Cornwell. Un grand gaillard aux épaules de rugbyman, une barbe digne d’un bûcheron des hautes montagnes. Il nous sort alors « Woaaah, it’s fantastic here ! » (C’est fantastique ici !). Peter n’est pas issu de cette terre de ribinous comme vous pouvez l’imaginez. Il nous vient tout droit d’Australie et réside à Honk-Kong. Ils se font juste ce trip un peu dingue en compagnie de Gillian et de May à travers le Monde. Une question nous titille alors, comment sont-ils arrivés ici au bord de l’Aber Wrac’h. Comment sont-ils arrivés là. Un dimanche matin avec notre verre de vin blanc dans une main, nos huîtres dans l’autre, tout en matant l’océan..

Peter Cornwell, l’Australien venus de Hong Kong  avant de finir aujourd’hui sur les rives de l’Abbé Wrac’h

Peter Cornwell: « On est arrivé ici cette semaine juste pour faire notre trip en Finistère, ici sur les routes du Tro Bro Léon. On vient de Hong-Kong, il y a Gillian et May avec moi. On avait entendu parler de cette drôle de course et de cette région avec les victoires des gars de chez nous. Celle de Baden Cooke en 2002 et Mark Renshaw en 2006. On avait alors aperçu les paysages et on s’est dit : « Pourquoi pas ? » Et nous voilà, on est chez vous et c’est vraiment fantastique, on ne regrette rien. Vous avez des paysages somptueux, , c’est vraiment une autre terre par ici et en plus elle se conjugue si bien avec cette océan et ces rivières que vous nommez « Aber « , ces endroits cachés au bout d’une route. On est vraiment heureux d’être là, parmi vous tous. Cela nous fera de sacrés souvenirs gravés à jamais, ceux venus du Finistère ! « 

Peter et Gilian; « yecʼhed mat » (Santé)

Même le champion Français venu de Nice, Alexandre Blain, est venu rendre hommage à cette terre celtique qu’il chérit tant. Il va participer à son 8ème Tro Bro Léon demain avec son team Madison Genesis. Accompagné de son fils, ils arpentent tous deux les ribinous et Abers qui font de ce pays une terre de Légendes, celle située face à l’océan,. On vous l’a dit, c’est une virée entre potes, ceux d’une seule famille…

About The Author

Related posts

Laisser un commentaire