Francis Mourey: « Je peux jouer le titre aux Mondiaux »

Après avoir enfilé le maillot de champion de France, Francis Mourey se prépare  déjà pour les championnats du monde de cyclo-cross qui se dérouleront à Louisville (USA). Avant il sera présent avec son coéquipier Arnold Jeannesson sur le circuit du Mingant à Lanarvily dimanche prochain.

Francis, heureux d’avoir récupéré le titre de champion de France?

« Je suis vraiment content de pouvoir effectuer une nouvelle saison avec ce maillot tricolore. Lors des championnats, j »étais vraiment en forme, je voulais mettre tout de suite les choses aux points. J’avais surtout peur d’un ennui mécanique, mais cela n’est pas arrivé et je suis heureux de retrouver ce maillot. »

Les championnats du monde approchent. Comment vous sentez-vous?

« Je reviens d’un stage dans le sud de la France pour préparer cette course, et je suis fin prêt physiquement et mentalement pour ces championnats du monde. Nous serons toutes nationalités confondues , les Belges , les Français sur une terre inconnue, avec un parcours que l’on ne connait pas. On sera donc sur le même pied d’égalité. Je n’ai pas trop de pression sur les épaules.  Je peux jouer le titre, je fais tout pour y arriver. Cela se joue sur une heure, je suis préparé, et je me sens vraiment bien. Je ferai une dernière course dimanche à Lanarvily et je prendrais l’avion le lendemain pour les USA. »

Et Lanarvily justement ?

« C’est une course que je n’ai fait que deux fois, et je deviens champion de France sur mes deux participations, donc je me sens confiant. C’est le dernier cyclo-cross avant les championnats du monde, idéal pour un dernier réglage. Avec Arnold, on fera tout pour la gagner, on fera sûrement une course d’équipe. Je suis content d’y participer.

Quels seront vos objectifs après la saison de cyclo-cross ?

« J’ai encore une course à Valkenburg (Pays-Bas) le 23 février avant d’attaquer la saison route au sein de la FDJ. D’abord, j’ai 15 jours de repos, et ensuite débute le calendrier français avec pas mal de course en Bretagne comme le Tour du Finistère, la route Adélie, et le Tro Bro Leon que j’apprécie particulièrement. »

About The Author

Related posts